Biographie

Guo Gan, Yi-zhen de nom de courtoisie, est né en Chine, dans la ville de Shenyang.

Guo Gan  est  Grand  Maitre  du  ErHu . qui le caractérisent  et l’élégance  , Guo Gan a déjà beaucoup fait pour populariser, partout dans le monde, l’erhu instrument traditionnel Chinois.

C’est ainsi qu’il a acquis une réputation internationale qui lui vaut notamment de jouer avec des artistes aussi prestigieux que Lang Lang, Didier Lockwood, Yvan Cassar.  Gabriel Yried. Jean François Zygel . Nguyen Le ....

 

Lorsqu’il s’agit de mettre en valeur son instrument de prédilection, Guo Gan s’adapte avec maestria à tous les répertoires, à toutes les formations, à toutes les salles et à tous les publics, sans pour autant s’éloigner tout à fait des racines musicales chinoises.

C’est aussi sa manière de rester fidèle à l’enseignement qu’il a reçu, dès sa prime jeunesse, auprès de son père, Guo Jun Ming (1940--2010), lui-même légendaire grand maitre d'erhu.

Guo Gan, diplômé du conservatoire de ShenYang, puis professeur au conservatoire de ShenYang (en 1995), obtient le premier prix du concours de musique traditionnelle (en 1992).

En 2001, Guo Gan décide de venir à Paris pour étendre ses expériences musicales. Il s’inscrit à l'Ecole Nationale de Musique de Fresnes où il poursuit une formation de percussions jazz. Il perfectionne sa technique des percussions en Jazz auprès de Vives Querol Marc.  Il continue  à donner des concerts parallèlement. Il est régulièrement invité aux festivals en Europ et USA et interviewé à la radio pour faire connaître le charme de erhu.

On l’a entendu avec L'Orchestre de Paris Opéra, avec ceux de New York et de Prague et de la Chine .. on l’a vu au Carnegie Hall (Stern Auditorium/Perelman Stage at Carnegie Hall ) et à l'Avery Fisher Hall, au Lincoln Centre de New York et au Chicago Symphonie Hall,  encore au Los Angeles orange country hall et au Victoria Concert  Hall de Genève, au théâtre du châtelet, à la salle Gaveau, au Palais des Congrès de Paris,  au théâtre Mogador , au musée Guimet, grand hall  de UNESCO ( avec Melody  for DialoguenAmong Civilization ). Cité  de la  musique de Paris .Opéra House de GuangZhou.Concert Hall de  Shen Zhen  et  Hang Zhou .Shen Yang . Expo Internation  à Shanghai . Festival  de  Cannes  et  festival  un  violon  sur le  sable ....etc.

Outre ses nombreuses interprétations publiques, il  jouer  et compose des musiques  de film dans 《L'IDOLE》《Le Premier Cri》《AO》《Shao Lin》《Sparrow》《Sa Majesté Minor》....... Documentaire 《Chang Da-Qian》《Himalaya》 Aussi enregistrement en  CD  «  le 3 violon du mond 》 « . Paris-Istanbul-Shanghai  》. 《Yue Luo》《une seule prise》《Nen Nen Sui Sui 》avec Mieko Miyazaki. et  encore  Guo Gan en solo 《Scented Maiden》Guo Gan Trio 《Jasmine Flower》 .... et mémne une carrière internationale dans des répertires classiques ou métissés .


Mr. Guo Gan , a magnificent performer, shaped melodies with the expressive contours of vocal lines in Hua Yanjun’s “Moon Reflected on the Er-Quan Spring” and provided flourishes that might give a violinist pause during Huang Haihuai’s “Horse Racing.” 

---  STEVE SMITH . music critic.-- The New York Times.


Guo Gan, a magnificent erhu player from northern China whose father taught the ancient two-string instrument to  Lang Lang’s father. Guo was a wonder, his erhu sweetly filling the air with an astonishing sweet and sumptuous sonic perfume…  

----Mark Swed  . music critic.—Los Angeles Tiemes. 


Guo Gan, le roi de la vièle chinoise !

---S.L ---Vosges  Matin  Journal .