Le musicien Guo Gan décoré de l'ordre des Arts et des Lettres

Le musicien chinois Guo Gan fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres"

http://french.china.org.cn/node_7001963/attachement/jpg/site1002/20160426/0019b91eca57188971c802.jpg

L'ambassadeur de France en Chine Maurice Gourdault-Montagne (à droite) et le musicien chinois Guo Gan (à gauche) (Crédit photo: Wang Wenye/China.org.cn) En l'honneur de la contribution remarquable de Guo Gan, maître du erhu, vièle chinoise à deux cordes, aux échanges culturels et aux créations croisées entre musiciens français et chinois, l'ambassadeur de France en Chine Maurice Gourdault-Montagne lui a remis les insignes de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres ce lundi 25 avril, à l'occasion d'une réception à la résidence de France à Beijing. Guo Gan est le premier musicien chinois jouant d'un instrument traditionnel décoré de cet ordre.Né à Shenyang en 1968 dans une famille d'artistes, Guo Gan a été attiré très tôt par la musique. A l'âge de quatre ans, il a débuté auprès de son père, le grand maître Guo Junming, son apprentissage du erhu. En 2001, Guo Gan a décidé de traverser les frontières et de se rendre à Paris pour étendre ses expériences musicales et perfectionner sa technique des percussions auprès de Marc Vives Quérol.« Depuis mon séjour en France, je cherche toujours à faire rayonner le erhu hors de Chine, en France et dans le monde entier, et à promouvoir les échanges musicaux et la culture de la Chine et de la France », a déclaré Guo Gan lors de la réception.